frères-montgolfieres-des-pyrenees

L’histoire de la montgolfière

L’histoire de la montgolfière: Tout pour une chemise

Les frères Montgolfier ont eu l’idée d’utiliser l’air chaud pour soulever un ballon. On raconte que Jacques-Etienne a découvert les possibilités de cette technologie en observant la façon dont la chemise de sa femme se gonflait en séchant sur un poêle. L’air chaud était facile à obtenir et pouvait être stocké temporairement dans un récipient en papier ou en soie.

L’histoire de la montgolfière: Globe en vue!

Les Montgolfiers firent une démonstration publique de leur invention le 4 juin 1783 dans la banlieue d’Annonay. Ils ont conçu un globe de papier tapissé de lin, qu’ils ont rempli de plus de six cents mètres cubes d’air chaud, en brûlant de la paille et de la laine mouillée dans des braseros. Il a fallu huit hommes pour tenir l’engin, de 11 mètres de diamètre. Quand ils l’ont relâché, il s’est élevé très rapidement jusqu’à 1 800 mètres. Pendant les presque dix minutes que je suis resté dans le ciel, je me suis déplacé d’environ deux kilomètres.

L’histoire de la montgolfière: Air inflammable

Le géologue Barthélmy Faujas de Saint-Fond voulait construire une montgolfière à Paris. Pour cela, il a confié le projet au physicien Jacques Alexandre-César Charles, mais il ne savait pas quel gaz les Montgolfiers avaient utilisé pour élever son invention. Il a donc choisi de remplir son ballon avec de “l’air inflammable”, un gaz beaucoup plus léger que le gaz ordinaire. Découvert par Henry Cavendish en 1766, il n’était autre que l’hydrogène, comme on le sait depuis que Antoine Lavoisier a inventé ce terme à la fin du XVIIIe siècle.

L’histoire de la montgolfière: Un monstre démoniaque

Le ballon à hydrogène de Charles et des frères Robert, de 18 m de diamètre, s’est élevé de neuf cents mètres et a parcouru près de vingt-cinq kilomètres pour se précipiter près de Gonesse. Partiellement dégonflé, cet objet non identifié terrorisait les voisins. Beaucoup croyaient qu’il s’agissait d’une créature nauséabonde et démoniaque tombée du ciel. Les gens se sont armés de couteaux, de fourches et de pierres et ont attaqué l’engin jusqu’à ce qu’il s’écroule avec un gémissement. Après cet incident, le gouvernement a publié une note assurant que les ballons étaient totalement inoffensifs.

L’histoire de la montgolfière: Les premiers aéronautes

Le roi Louis XVI était un fan de science et de progrès techniques, j’ai demandé une démonstration à Versailles. Il était prévu pour le 19 septembre 1783. Jacques Montgolfier travailla main dans la main avec son ami Jean-Baptiste Réveillon, papetier, à la conception d’un ballon en taffetas verni. Dans ce modèle, un ballon en osier était attaché au ballon. Montgolfier et Réveillon avaient décidé d’y déposer des moutons, des canards et des coqs (ce dernier, symbole national). Ces animaux allaient être les premiers aéronautes. Après trois heures de gonflage, le ballon a augmenté avec sa charge. Après environ dix minutes de vol et trois kilomètres de trajet, la montgolfière a atterri avec son équipage en sécurité.

L’histoire de la montgolfière: Question de tripes

Je n’avais qu’à risquer de voler en ballon. Un physicien ambitieux et charismatique, Jean-François Pilâtre de Rozier, a eu le courage de le faire. Le 19 octobre, avec le marquis François Laurent d’Arlandes, je suis monté à une centaine de mètres. Peu de temps après, ils réalisent à nouveau l’exploit, cette fois devant Louis XVI. Après presque une demi-heure de vol et une dizaine de kilomètres de voyage, à une hauteur maximale de près de mille mètres, ils ont atterri à Butte-aux-Cailles (aujourd’hui quartier parisien). Le premier vol effectué par des humains fut un succès.

L’histoire de la montgolfière: Un meilleur gaz

L’hydrogène a été imposé pour entraîner les aérostats successifs, mais le danger qui lui était associé (on ne l’appelait pas «air inflammable») a motivé son remplacement par l’hélium au milieu du XIXe siècle. Ce gaz inerte, deuxième élément chimique du tableau périodique plus léger, est beaucoup plus sûr en raison de sa faible inflammabilité. Tous les dirigeables l’utilisent de nos jours.

L’histoire de la montgolfière: Comme nous les connaissons aujourd’hui

L’Américain Paul Edward Yost a introduit une série d’améliorations dans les ballons à la fin des années cinquante. Ce passionné d’aérostats a remplacé l’ancien brasier par une bouteille de gaz propane, ce qui permet de réchauffer l’air à la demande et de réaliser ainsi plus de vols durables. Il a également introduit des tissus synthétiques capables de réduire les pertes de gaz apparence de larme.

Panier
Retour haut de page